Atteindre des compétences exceptionnelles – comment dois-je procéder ?

2019-01-27T14:57:39+00:00
Giuseppe-Schembri-Train

La recette de base pour une performance exceptionnelle est la passion et l’amour de la cause. Avec ces ingrédients, il est facile de se motiver et de s’améliorer constamment. Peu importe le chemin que vous avez parcouru.

Giuseppe-Schembri

Après 10 000 heures d’entraînement, je suis un(e) pro. Est-ce vraiment le cas ?

Selon moi, le temps n’est qu’un moyen parmi d’autres qui peut mener au succès. En effet, des facteurs supplémentaires sont déterminants. L’un des éléments les plus importants est l’attitude à l’égard de la chose concernée. Observez attentivement comment vous vous entraînez et cherchez comment devenir encore plus efficaces. Le succès commence dans la tête.

Entraînez-vous donc très consciemment et travaillez constamment sur vous-même. Répétez ce que vous avez appris sans cesse, mais sans que ça devienne automatique – aucune routine ne devrait en résulter. Soyez toujours attentifs et présents dans ce que vous faites. (cf. mon article dans le « WT Welt 41 »).

Où allez-vous exactement ?

Soyez clairement conscients de la raison pour laquelle vous voulez atteindre un objectif. Voulez-vous exceller en WingTsun ? Voulez-vous devenir un bon instructeur, enseignant ou même maître ? Ou est-ce votre but d’être un très bon combattant ? Peut-être un vrai artiste martial ? À première vue, les objectifs semblent se ressembler, mais leur orientation est différente et chacun exige une façon différente de pratiquer.

Mon objectif personnel était et est de rendre mon WingTsun aussi exceptionnel que possible. J’aime aussi enseigner le WingTsun et le rendre accessible à d’autres personnes. Heureusement, j’ai découvert que l’enseignement améliorait énormément mes propres capacités.

Peu de manière concentrée, c’est plus que beaucoup sans concentration

Travaillez sur votre attitude. Entraînez-vous avec un engagement total, c’est-à-dire en étant toujours complètement concentrés sur ce que vous faites et la manière dont vous le faites. Ne vous contentez pas de répéter des mouvements.

Il vaut mieux pratiquer peu en étant très concentré. Il vaut mieux prendre quelques minutes de votre temps par-ci, par-là plutôt que de faire beaucoup en même temps sans régularité. Cela vous fait gagner du temps et vous vous améliorez constamment. Cela motive encore plus – et c’est ce dont vous avez besoin lorsque vous avez de grands objectifs.

Lorsque je donne des stages ou que je donne cours, je constate souvent que les élèves ne sont pas concentrés sur ce qu’ils font. Mais j’en vois aussi d’autres qui sont pleinement concentrés et qui utilisent leur temps à bon escient. Pour le premier, le second est un « geek » et pour celui-ci l’autre est un rabat-joie.
Si vous comparez l’effet des deux praticiens, on constate que celui qui n’est pas concentré perd simplement son temps, parce qu’il apprendra peu avec sa façon de pratiquer. Malheureusement, il fait aussi souvent perdre le temps de ses partenaires d’entraînement.
Mon expérience me dit que si l’élève ne comprend pas ce qu’il doit faire, ou s’il doit pratiquer trop longtemps, il perd sa concentration et donc une grande partie du bénéfice de l’entraînement.

Donc, à chaque fois que vous réalisez que votre concentration diminue, demandez-vous ce que vous n’avez pas compris. Votre instructeur se fera un plaisir de vous aider. Ou bien vous avez besoin d’une pause ? Faites-en une alors, plutôt que de continuer sans vous concentrer et rendre votre entraînement et celui de votre partenaire inefficace.

Ne vous entraînez pas plus fort, entraînez-vous plus intelligemment

Parfois, ça ne fonctionne pas comme on le voudrait. Peut-être que le temps de pratique n’a pas encore été assez long, le corps et le système nerveux ont besoin d’un certain temps pour intérioriser les mouvements. Si après un long moment, ça ne fonctionne toujours pas comme vous le voulez, n’abandonnez pas ! Les pensées – ou bien même les phrases du genre « Je n’y arriverai jamais » ne sont d’aucune utilité. Rappelez-vous, le succès commence dans la tête.
C’est peut-être parce que tu devrais t’entraîner d’une autre façon. Chacun est unique et apprend différemment, comprend différemment. Cherchez donc une nouvelle possibilité ou demandez à votre instructeur de vous montrer une manière différente, de vous l’expliquer différemment ou de vous faire ressentir le mouvement.

Peut-être que le timing n’est pas bon non plus. Si vous pratiquez tôt le matin parce que vous avez entendu dire que votre instructeur le fait toujours, il se peut qu’il s’agisse d’une personne du matin – mais peut-être que ça ne vous convient pas. Trouvez le bon moment pour vous. C’est comme ça que vous faites de votre mieux. Et cela vous donnera du plaisir.

Comme au travail, il en va de même pour l’entraînement : fixez-vous de petits objectifs que vous pouvez facilement atteindre. Par exemple, j’ai l’intention de m’assurer que je peux garder mon équilibre en faisant ChamKiu. Ou en ChiSao, je fais attention au point de contact. Ou j’observe la manière dont j’exécute un coup de poing en faisant un pas vers l’avant, tout en formant une unité avec mon corps.

Herausragendes-Koennen-erreichen
N’ayez jamais peur de faire une erreur, repoussez vos limites

Et puisque vous voulez être particulièrement bons, ne vous contentez pas de vous entraîner sans activer vos cellules grises. Concentrez-vous sur ce que vous voulez faire. Quand vous réalisez que quelque chose ne va pas si bien, demandez à votre instructeur. La plupart du temps, il peut vous donner des conseils sur la façon d’atteindre votre objectif différemment. Ne pensez pas que c’est une mauvaise chose de poser des questions. Si vous saviez déjà tout faire, vous n’auriez pas besoin de venir au cours. Pour moi personnellement, c’est formidable quand je me rends compte que l’élève reconnaît une faiblesse. Cela me montre que l’élève est conscient de ce qu’il fait et entre maintenant dans une nouvelle phase. C’est la seule façon de s’améliorer.

Pour moi, en tant qu’enseignant, chaque question est une bénédiction. Je ne deviens vraiment bon dans un domaine que lorsque je peux l’expliquer aux autres. A chaque question, je peux m’immerger plus profondément dans la matière et la comprendre encore mieux. Pour moi en tant que formateur, ça arrive tous les jours. Je suis heureux d’avoir eu très tôt l’occasion d’enseigner. J’ai donc vite compris par moi-même : « Enseigne pour avancer dans ton apprentissage. Ce n’est que lorsque vous montrez, enseignez et expliquez quelque chose aux autres que vous maîtrisez vraiment un sujet. »

Soyez courageux et enseignez, ce sera un enrichissement pour vous. Et un pas dans la bonne direction pour devenir maître.

Six trucs pour un entraînement réussi

  1. Fixez-vous un objectif : quel objectif voulez-vous atteindre aujourd’hui / cette semaine / ce mois-ci ?
  2. Trouvez la difficulté : qu’est-ce qui ne fonctionne pas encore ? Qu’est-ce que vous aimeriez améliorer ? Soyez aussi précis que possible.
  3. Comment pouvez-vous vous améliorer : pouvez-vous vous entraîner différemment ? Devriez-vous vous entraîner davantage ? Ou faire une pause plus souvent ? Changer de partenaire d’entraînement ?
  4. Testez vos solutions : voyez-vous une amélioration au cours ?
  5. Utilisez vos meilleures solutions
  6. Appréciez votre développement : Qu’est-ce qui s’est amélioré ? Vous pourriez même les consacrer dans un journal.

Entraînez-vous consciemment pour bien vous développer

Il faudra certainement beaucoup de temps avant de devenir maître ou d’atteindre quelque chose d’exceptionnel. Mais peu importe le nombre d’heures que nous investissons, cela dépend du degré de conscience avec laquelle nous nous entraînons.

Vous aurez accompli plus si vous travaillez consciemment sur quelque chose pendant 10 minutes plutôt que de répéter des techniques pendant 10 heures sans vous concentrer. C’est pourquoi nous nous entraînons consciemment et avec soin, notre temps est trop précieux. Sentez l’énergie en vous lorsque vous vous entraînez comme ça. De cette manière, vous ne prenez pas conscience de la longueur du chemin, mais de la puissance du moment.

Votre Giuseppe Schembri

Source : www.wingtsunwelt.com

Traduit de l’allemand par SiHing Philippe Roussel (Facebook et Instagram)

Actualités

Catégories

Rendez-vous sur Instagram

NOTRE ÉCOLE | NAMUR ET JAMBES

Adultes et enfants 
École de WingTsun et d’Escrima, Namur et Jambes 
Sous la direction de SiFu Rudi Vaneetvelde

GSM : +32 478 64 31 71
E-mail : rudi.v@wingtsun-escrima.be

Plus d’infos >>>

NOTRE ÉCOLE | CINEY

Adultes et enfants
École de WingTsun, Ciney
Sous la direction de Dai-SiHing Laurent Simon

GSM : +32 479 37 78 18
E-mail : laurent.s@wingtsun-escrima.be

Plus d’infos >>>

NOTRE ÉCOLE | LIÈGE

Adultes et enfants
École de WingTsun et de ChiKung, Liège
Sous la direction de SiHing Philippe Roussel

GSM: +32 496 03 72 76
E-mail : philippe.r@wingtsun-escrima.be

Plus d’infos >>>